A propos de l’O.D.I

Qu’est-ce que l’O.D.I

O.D.I signifie “Opération de Diffusion de l’Innovation”. Il s’agit d’une expérimentation qui s’inscrit dans le cadre du Contrat territorial Pays Basque.

Mise en place d’octobre 2012 à décembre 2013, l’O.D.I a pour objectif de favoriser l’accompagnement et le soutien des entreprises du Pays Basque de moins de 20 salariés dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur projet innovant.

L’O.D.I a pour vocation de faciliter le recours à des expertises externes sur des projets d’innovation.

Pourquoi une O.D.I au Pays Basque

Le tissu du Pays Basque est composé à plus de 90% de très petites entreprises. Celles-ci développent souvent une attitude créative et innovante pour s’adapter aux évolutions de leur environnement et rester compétitives. Par manque d’informations, de temps, de moyens financiers, elles peinent parfois à faire aboutir leur projet et ont besoin d’être soutenues dans leur démarche.

Jusqu’à fin 2013, les institutions, les chambres consulaires, les agences régionales de soutien à l’innovation, les services économiques des territoires, les réseaux d’entrepreneurs et sociétés locales de capital-risque se constituent en réseau pour mieux accompagner les très petites entreprises dans leurs projets innovants.

Qu’entend-on par innovation

Innover, c’est réussir le pari de lancer de nouveaux produits (biens ou services) ou d’utiliser de nouveaux procédés de fabrication. Mais l’innovation ne se cantonne pas qu’à ça. Il peut s’agir de découvrir un concept commercial étonnant ou de trouver une forme nouvelle d’organisation du travail.

Les plus de l’opération

  • La force d’un réseau de professionnels au service de l’entreprise et de son projet ;
  • Un dispositif financier complémentaire d’aides directes aux entreprises pour recourir à des prestations externes : chéquiers conseil et avances remboursables.
    • Chéquier conseil : aide jusqu’à 80% du montant HT des prestations, dans la limite de 10 000 € d’aide par bénéficiaire et de 3 prestations maximum distinctes sur la durée du projet ;
    • Avances remboursables : avance jusqu’à 50% de l’assiette éligible dans la limite de 15 000 € d’avance remboursable par bénéficiaire et avec un minimum sollicité de 5000 €.

Vers le haut